L’Homme et la nature : la baie du Mont Saint-Michel

Week-End d'intégration des étudiants de la promotion IGE 2015-2016 dans la baie du Mont Saint-Michel : visite de l'usine marémotrice, d'une coopérative conchylicole, du barrage du couesnon, d'un élevage d'agneaux des prés salés, lecture géologique de la baie et la traversée à marée basse.

Du 1er au 4 octobre, la nouvelle promotion du Mastère Spécialisé® « Ingénierie et Gestion de l’Environnement » a voyagé dans la baie du Mont Saint-Michel. La situation géographique et le patrimoine historique du site en font un objet d'étude passionnant et unique. Cette partie du littoral est en effet exceptionnelle par son marnage (différence du niveau de la mer entre marée haute et marée basse), qui peut atteindre jusqu'à 13,5 mètres. L'Homme exploite depuis plusieurs siècles les différentes caractéristiques de ce marnage, tant pour la production d'énergie que pour les nombreuses richesses de son écosystème.

Jour 1 : Les ressources naturelles et leur exploitation par l'Homme

Vendredi 02 octobre

Première visite du week-end : l’usine marémotrice de la Rance. Véritable révolution lors de son inauguration en 1965, l’usine est depuis 50 ans une ressource énergétique de premier plan. Cette technologie reste très peu exploitée dans le monde, du fait notamment des importants marnages que cela nécessite. D'autres projets innovants utilisant l'énergie hydrolienne sont en cours d'élaboration par EDF dans la région.

usine de la rance turbine usine marémotrice                    

Les activités liées à l'exploitation des ressources naturelles du lieu sont nombreuses. Et les contraintes et conflits entre les différents acteurs du territoire le sont aussi. Trouver un équilibre entre activités économiques, source d’emplois dans la région, et conservation du patrimoine historique et naturel est délicat. Les étudiants s'en sont rendus compte en visitant une exploitation conchylicole, un élevage d'agneaux de prés salés et le complexe touristique du Mont Saint-Michel.

visite exploitation ostréicole huîtres cancale dégustation huîtres cancale  

Visite de la Coopérative Maritime Conchylicole Cancalaise

 

Au pied du Mont Saint-Michel se trouve le barrage du Couesnon, un des trois fleuves se jetant dans la baie. La dynamique des marées fait qu’elles apportent plus de sédiments qu’elles n’en retirent. S’en suit un phénomène d’ensablement. Afin de rendre son caractère maritime à la baie, un plan de désensablement a été lancé, dont la figure de proue est le barrage du Couesnon.

évolution niveau ensablement baie du mont saint-michel

Evolution du niveau d'ensablement

mont saint-michel visite barrage du Couesnon barrage barrage couesnon

L'élevage d’agneaux des prés salés se rattache directement aux spécificités du milieu naturel. Lorsque la mer se retire (à marée basse), elle découvre de grandes superficies de pâturages d’herbes halophiles (aimant le sel), à l'instar de la salicorne. Certaines de ces plantes servent de base à l’alimentation de brebis et d’agneaux, qui fournissent une viande à la qualité et au goût inégalable.

                  agneau des prés salés       exploitation prés salés  

Jour 2 : Le milieu naturel et son évolution

Samedi 03 octobre

La baie est donc un immense réservoir de ressources variées. Pierre Weil, sédimentologue à l'Université de Caen, a expliqué les différents phénomènes naturels qui, conjugués, ont permis la constitution de cet écosystème unique au monde. Les marées, la houle, le profil côtier ou encore les changements climatiques ont transformé le paysage sur une échelle de plusieurs millions d’années.  

carte géologie sédiments groupe géologie géologie baie

guide traversée baie

traversée baie traversée baise vase

Enfin, les étudiants ont profité de la marée basse pour traverser la baie. Au départ de la plage des genêts, ils ont traversé 6km de vase, de prés salés, d’eau et de sables mouvants… une expérience qu’ils ne sont pas prêts d’oublier !

 

Alexandre    

"Très beau week-end introductif fait de découvertes et de rencontres au rythme de la crépidule, sur les chapeaux de roues !"

Alexandre

groupe mont saint michel