Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais

Interview croisée de Jean-Michel Martin, responsable de la réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais, et Sophie Gauthier, étudiante du MS RSE-DD en mission dans la réserve

Jean-Michel Martin

Jean-Michel Martin, Directeur de l'association de gestion de la Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais

En quoi consiste le programme Man and Biosphere ?

Le programme Man and Biosphere est une reconnaissance par l’UNESCO du caractère exceptionnel d’un territoire. La réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais a ainsi été créée en 1998 et renouvelé en 2010, avec un mandat de 10 ans confié à un organisme pour mettre en pratique un programme de développement durable à l’échelle locale. L’idée est d’accompagner le territoire dans l’amélioration de la relation entre les hommes et la nature.

Quelles sont les enjeux de la réserve biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais ?

La réserve de Fontainebleau et du Gâtinais est la seule réserve de biosphère en Ile de France. Sa proximité avec Paris, la présence de forêts emblématiques et le caractère périurbain de la réserve se traduisent en  4 enjeux principaux :

  • Promouvoir l’écotourisme dans un contexte périurbain fort),
  • Répondre localement aux enjeux du changement climatique,
  • Mettre en place une agriculture locale et responsable,
  • Intégrer la biodiversité dans les pratiques des acteurs du territoire.

Pour répondre à ces enjeux, nous mettons en places des actions ciblées. Par exemple, nous avons élaboré un guide de référence pour l’écotourisme dans la région.

.  La réserve regroupe un nombre de personnes important, que ce soit en terme d’habitants (270 000 habitants répartis sur 126 communes) ou en terme d’entreprise (14 000 entreprises). Nous souhaitons réellement travailler avec ces personnes qui vivent et qui travaillent sur notre territoire.

Pourquoi avoir choisi Sophie, étudiante du MS RSE-DD, pour travailler avec vous sur ces enjeux ?

L’ISIGE possède un vivier d’étudiants de très haut niveau en environnement. Il était donc naturel de nous mettre en relation avec l’institut qui se trouve sur noter territoire. Par ailleurs, MINES ParisTech a été créateur de la biosphère en 1998 et membre fondateur de son association de gestion en 2005.

Sophie nous aide à créer des ponts entre les différents acteurs opérant sur le territoire : institutions, collectivités industries, entreprises… Elle a joue un véritable rôle de facilitateur et permet de construire le dialogue entre ces différents acteurs.

 

Sophie Gauthier

Sophie Gauthier, étudiante du MS RSE-DD

Que faites-vous au sein de la réserve biosphère de Fontainebleau et du Gatinais ?

Ma mission consiste à mettre en place une concertation entre les différents acteurs du territoire, sur une dynamique en faveur de la biodiversité, tout en intégrant les spécificités de ce territoire.

Comment s’est déroulée cette démarche de concertation?

Dans un premier temps, j’ai identifié les acteurs économiques et environnementaux, leur périmètre d’action, ainsi que la dynamique du territoire. J’ai pu rencontrer des personnes motivées à se lancer dans cette démarche de concertation. Elles venaient de tout horizon : collectivités, entreprises, universités...

Des réunions sont organisées pour faire dialoguer ces parties prenantes : le 30 septembre entre les collectivités, le 1er octobre entre les entreprises, et prochainement une réunion avec les partenaires financiers de la réserve.

Qu’est-ce qui vous plait particulièrement dans votre mission ?

Aujourd’hui, sur le territoire bellifontain, nous sommes dans une phase de transition entre un passé industriel couplé à une explosion démographique, et un nouvel avenir avec des objectifs de développement durable forts. Les acteurs doivent changer leur vision du territoire et de son aménagement. J’aime beaucoup avoir ce rôle de facilitateur au sein d’un écosystème si complexe et intéressant. L’échelle du territoire est vraiment passionnante ! 

En quoi votre formation à l’ISIGE enrichit votre projet professionnel ?

J’avais besoin de me ressourcer, de me former sur les questions environnementales, et de travailler sur un sujet motivant. Je voulais me sentir utile dans un secteur qui soit en résonnance avec mes valeurs et me sentir engagée. Et c’est le territoire qui m’intéresse, et les dynamiques qu’on y trouve.

 

Programme du séminaire Réalités Industrielles 2015-2016 sur le territoire de Fontainebleau, co-organisé avec la Réserve de Biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais